Trek dans les montagnes du Simien et dans la région duTigrée

Code: DFVHG
15 jours - 14 nuits
  • simien

L’Ethiopie est un paradis pour de nombreuses randonnées au travers d’étonnants paysages à couper le souffle, une flore et une faune uniques. L’Ethiopie a un plateau central surélevé d’une hauteur variant entre 2.000 et 3.000 mètres d’altitude, idéal pour un trekking en Ethiopie. Dans le nord et le centre du pays, il ya quelque 25 montagnes dont les sommets dépassent plus de 4000 mètres et certains canyons les plus profonds du monde.

1

Jour 1: ADDIS ABEBA – GONDAR

Arrivée à Addis-Abeba, accueil à l’aéroport par notre assistant, puis transfert à l’hôtel.

Afin de bien cerner l’urbanisme de la capitale de l’Éthiopie, nous nous rendrons à Entoto. Cette colline, située au nord de la ville, culmine à 3200m. C’est de là, dit-on que l’empereur Ménélik et sa femme, l’impératrice Taitu, décidèrent de l’implantation d’Addis-Abeba. Après avoir aperçu une mince colonne de vapeur s’élever dans le ciel, ils se rendirent en cet endroit et y découvrirent des sources chaudes, ainsi qu’une fleur qui leur était jusqu’alors inconnue. Cet évènement les décida à nommer leur capitale Addis Ababa (« la nouvelle fleur » en amharique).

La visite du Musée National sera l’occasion d’évoquer l’histoire de l’Éthiopie : de la célèbre Lucy (fossile humanoïde de 3.4 millions d’années) au puissant royaume antique d’Axoum ; des royaumes médiévaux gondariens aux règnes des empereurs Ménélik II et Hailé Sélassié. Nous visiterons également la cathédrale de la Sainte Trinité.

2

Jour 2GONDAR – SANKABER (3250m)

Après les invasions musulmanes, qui dévastèrent le pays au 16ème siècle, l’empereur Fasilidas établit sa capitale à Gondar. La ville conserva ce statut jusqu’au milieu du 19ème siècle. nous visiterons l’église de Debre Berhan Sélassié (Lumière de la Trinité). L’intérieur de Debre Berhan Sélassié est décoré avec de belles fresques, des angelots et des peintures. Il est dit que Debre Berhan Sélassié a été choisie comme lieu de repos final de l’arche de l’alliance.

Dans l’après-midi, ttransfert en véhicule vers Debark par une belle piste nous rejoignons Sankaber, dans le Parc national du Simien, l’un des plus spectaculaires massifs montagneux d’Afrique, classé au Patrimoine Mondial. Souvent comparées au Grand Canyon américain, ces montagnes volcaniques de basaltes et de gneiss, constituent un relief extrêmement escarpé, fruit d’une intense érosion. Ce trek traverse des paysages sauvages faits de pics, canyons vertigineux et plateaux tabulaires dominant de plus de 1500 m la vallée en contrebas… Parmi les espèces animales endémiques facilement observables : colonies de babouins geladas, bouquetins (ibex walia) et chacals du Simien. Rencontre avec notre équipe locale de montagne qui va nous suivre pour ces 6 prochains jours (guide local, ranger, cuisinier, assistants et muletiers).

3

Jour 3SANKABER – GEECH

Après le chargement des mules, départ à pied pour une belle journée de trek entre Sankaber (3250 m) et Geech. Le sentier progresse le long de l’immense escarpement, d’abord en légère montée avant d’entamer une descente jusqu’à la grande cascade de Jinbar. En chemin, magnifiques panoramas sur la vallée en contrebas et les sommets alentours. Pause déjeuner et baignade fraîcheur dans de petites vasques. Traversée de champs d’orge et montée à travers les lobélies géantes jusqu’à Geech (huttes traditionnelles aux toits de chaume), seul village musulman dans une région à majorité orthodoxe. Dernier effort avant de rejoindre un plateau et notre campement à 3600 m d’altitude.

4

Jour 4: GEECH – IMET GOGO – CHENEK (3620 M)

Montée progressive sur le vaste plateau à travers la prairie afro-alpine et les lobélies géantes jusqu’à Imet Gogo (3926m), sommet s’élançant tel une proue de navire au-dessus de l’escarpement. Ce point de vue exceptionnel sur les pitons rocheux et le nord du massif est le terrain de jeu des gypaètes barbus… En longeant la ligne de crête ainsi qu’une impressionnante gorge, nous aurons sans doute la possibilité d’observer les ibex walia et, pour les plus chanceux, le loup d’Abyssinie. Descente dans un vallon avant de remonter sur l’autre versant à travers d’étranges formations rocheuses et lobélies. Arrivée au sommet de Inatye (4070 m), premier 4000 m offrant un splendide belvédère sur les environs : falaises plongeantes, profondes vallées et petits plateaux en contrebas que nous découvrirons les deux prochains jours… Dernière descente en suivant les crêtes jusqu’au camp de Chenek (3620 m). Plusieurs colonies de babouins gelada peuplent les alentours.

5

Jour 5CHENEK (3620 M) – BWAHIT (4200 M) – SONA (3450 M)

Montée au col de Bwahit (4200 m) puis traversée à flanc de montagne au milieu des champs entre falaises et petits villages en fond de vallée. Descente jusqu’au campement de Sona, non loin du village éponyme.

6

Jour 6 – SONA (3450 M) – ANSIYA – MEKAREBYA (2050 M)

Petit déjeuner alors que la lumière descend lentement le long des falaises du Simien. Descente jusqu’au lit de la rivière Ansiya (possibilité de baignade), puis marche au milieu des champs cultivés du lowland jusqu’au campement de Mekarebya.

7

Jour 7MEKAREBYA (2050 M) – HAWZA (2000 M) – MULIT (2050 M) – ADI ARKAY – AXOUM (85km)

Dernière journée de marche : descente puis randonnée dans le lit de la rivière Ansiya. Nous poursuivons jusqu’à la rivière de Chilchil (possibilité de baignade), avant de remonter jusqu’au campement de Mulit par le village de Hawza, au pied de superbes monolithes rocheux, puis nous poursuivons jusqu’à Adi Arkay où nous retrouvons notre véhicule. Nous prenons ensuite la direction d’Axoum, l’occasion d’admirer depuis la route ces hautes montagnes que nous avons traversées pendant 7 jours.

8

Jour 8: AXOUM

Axoum a été classé parmi les patrimoines mondiaux par l’UNESCO. Les légendes racontées dans le Kebre Nagast (Livre des Rois) racontent comment la ville d’Axoum, dès le 10ème siècle avant JC avait déjà été la ville où la reine de Saba résidait. Il est raconté que le fils de la reine de Saba et du roi Salomon a introduit l’Arche d’Alliance à Axoum et qu’elle y est jusqu’à ce jour conservée dans un sanctuaire. Longtemps avant l’époque du Christ, Axoum fut la capitale du règne des Axoumites, l’uns des plus anciens empires africains et représentait alors un point crucial de connexion entre l’Afrique et l’Asie pendant près d’un millier d’années. Nous visiterons les stèles : monolithes de granit datant de la période préchrétienne et décorées de gravures symboliques. L’une des sept stèles des temps anciens a été à Rome de 1937 à 2008. Mussolini s’en était emparé comme trophée après l’invasion italienne de l’Éthiopie. Nous visiterons également l’église de Sainte Marie de Sion. Il semblerait qu’une de ses chapelles abrite l’Arche d’Alliance. “Le Gardien”, seule personne autorisée à accéder dans la chapelle est aussi la seule personne qui peut la voir, la gardant sous sa protection. Il y a aussi un petit musée qui contient les couronnes des rois éthiopiens et d’autres trésors.

9

Jour 9: AXOUM – HAWZEN

Nous quittons Axoum à travers les hauts plateaux du Tigray pour Yeha, un site sabéen qui a conservé un magnifique temple (Ve siècle avant JC) et qui fut converti en une église dédiée à Abba Afsé, l’un des neuf fondateurs mythiques du christianisme éthiopien. Poursuite jusqu’au massif du Gheralta après avoir longé les montagnes spectaculaires d’Adwa. Dernier trajet pour rejoindre notre hébergement dans le village de Hawzen ou à proximité.

10

Jour 10HAWZEN – DEBRE TSION

Départ matinal en véhicule de Hawzen pour arriver au village d’Abreha we Atsbeha, point de départ de notre trek de 4 jours, au cœur des montagnes du Gheralta. Première région christianisée d’Éthiopie, le Tigray abrite les plus anciennes églises du pays, construites ou taillées dans le roc. C’est une contrée splendide où ces trésors sont difficilement accessibles ; de nombreuses églises se méritent après plusieurs heures de marche sur des sentiers de montagne. Dans un périmètre assez restreint, quelque 120 sanctuaires se répartissent dans les massifs montagneux du Hawzen, du Gheralta et de l’Atsbi, souvent perdus au milieu de sites naturels majestueux. lci, patrimoine religieux et beauté naturelle ne font qu’un… il faut toute l’abnégation du pèlerin pour accéder à ces merveilles ! Cette première journée de trek dans la région nous conduit d’abord vers l’église de Yohannes Makudi. L’accès à l’église est enserré entre d’étroites parois de grès. L’intérieur abrite des peintures primitives surprenantes, inédites dans la région. Poursuite du trek jusqu’au village de Debre Tsion où nous installons notre premier campement.

11

Jour 11:DEBRE TSION – KORAR (2017 m)

Tôt le matin, montée à l’église de Debre Tsion avec un sentier plus raide sur la partie finale nécessitant, par endroit, l’usage des mains. Datant du XIVe siècle et dédiée au moine Abouna Abraham, cette église culminant à 2297 m est perchée à flanc de falaise, tel un nid d’aigle ! Elle présente une large façade partiellement sculptée et l’intérieur est richement décoré du sol au plafond. Après la découverte de cette belle église, descente par le même sentier et poursuite à travers les montagnes de Degoum, particulièrement esthétiques, dominées par une spectaculaire rangée d’aiguilles rocheuses… En chemin, nous profitons de l’ombre de palmiers, figuiers de barbarie et sycomores ; si le temps le permet, nous visitons l’église de Maryam Papasetti. Dernière étape du jour jusqu’au village de Korar (2017 m) et installation de notre campement près du village.

12

Jour 12 KORAR (2017 m) – MONT KEMER (2600 m) – AGOZA (1960 m)

Départ matinal pour une longue journée de marche au cœur du massif. Montée progressive à travers un décor tout en cactus et offrant de superbes points de vue sur les montagnes environnantes. Nous continuons notre trek en empruntant un chemin parfois très étroit et bordé d’épineux jusqu’au plus haut sommet du Gheralta, le Mont Kemer à 2600 m d’altitude. Après avoir profité d’un panorama exceptionnelsur ces pitons rocheux ocre caractéristiques, descente jusqu’à notre camp au village d’Agoza.

13

Jour 13AGOZA (1960 m) – KORARO (1170 m) – HAWZEN

Nous débutons notre randonnée par une montée régulière menant à un plateau situé à 2148 m d’altitude. La vue est très belle et nous apercevons en contrebas le village de Koraro qui nous atteindrons en fin de journée. Nous cheminons à travers des milliers de cactus. Attention toutefois, ils peuvent avoir un peu envahi le sentier, il est utile pour cette étape de prévoir des vêtements couvrants ! Nous poursuivons au pied d’immenses falaises rouges avant de descendre vers Abuna Gebre Mikael. Accompagnés du prêtre, nous visitons cette église troglodythiques remarquablement taillée dans un éperon rocheux, abritant de jolies fresques aux couleurs éclatantes. Après la visite, descente vers une petite oasis où il est possible de se baigner et de se rafraîchir. Fin de notre trek et court trajet pour rejoindre notre hébergement dans le village de Hawzen ou à proximité.

14

Jour 14: HAWZEN – MEKELE

Avant de rejoindre Mekele, capitale du Tigray, arrêt au village de Degoum où se trouve un ensemble rupestre très ancien (époque préchrétienne), composé de trois monuments. Puis, visite de l’église facilement accessible, d’Abreha et Atsbeha, sans doute le monument le plus imposant de la région. Semi-monolithique, cette église impressionnante a été en partie creusée dans la falaise de grès rouge et en partie bâtie. L’intérieur très vaste abrite de superbes peintures murales. Les traditions locales ramènent l’excavation de l’église aux années 335-340 par les rois jumeaux qui lui donnèrent son nom.

15

Jour 15MEKELE – ADDIS ABABA

Vol matinal sur Addis-Abeba. Transfert à l’hôtel et mise à disposition d’une chambre d’hôtel pour la journée. Temps libre et repos, derniers achats dans la capitale. Selon l’horaire du vol retour, dîner d’adieu avec spectacle de danses et musiques traditionnelles avant un transfert à l’aéroport pour le vol sur Paris.

Date de départ Date de retour État Inscription
11/12/2017 11/01/2018 Confirmé dès 2 personnes Réservez
11/12/2017 11/01/2018 Confirmé Réservez
11/12/2017 11/01/2018 Dernière place Demande de disponibilité
11/12/2017 11/01/2018 Fermé Fermé
11/12/2017 11/01/2018 Confirmé dès 2 personnes Réservez
11/12/2017 11/01/2018 Confirmé Réservez
LE PRIX COMPREND LE PRIX NE COMPREND PAS
Les transferts de/à l’aéroport tels que mentionnés dans le programme Les vols internationaux et les vols intérieurs s’il y en a de prévu
Le savoir-faire d’un guide-accompagnateur francophone durant toute la durée du circuit Les boissons et dépenses personnelles
Véhicule privé avec chauffeur anglophone (essence, taxes routières, parkings, assurance du véhicule et du chauffeur, logement et repas de ce dernier) Les droits de filmer et de photographier (selon le site)
Les entrées aux sites, la location d’un bateau sur le lac Tana L’assistance rapatriement/assurance
Les repas en pension complète (une bouteille d’1/2 litre d’eau par repas) Les pourboires (bagagistes)

carte

1 avis pour Trek dans les montagnes du Simien et dans la région duTigrée

  1. L'avis du Petit Futé
    Note 5 sur 5

    L’avis du Petit Futé

    On aime bien Mon Pays Tours. Cette agence locale, dirigée par Yared (francophone), prône un tourisme durable et responsable, respectueux des cultures et de l’environnement. Des circuits variés sont proposés dans tout le pays (route historique, vallée de l’Omo, Danakil, trekkings…), au cours desquels l’échange avec les populations rencontrées est favorisé. Accueillants, Yared et son équipe sont aussi de bon conseil, et le fait qu’ils soient francophones facilite les choses. Nous recommandons.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prix:2,200.00

Réserver ce voyage

Total
  × €2200 = €2200

Ou

Remplissez le formulaire ci-dessous pour nous dire ce que vous cherchez